Contact

Longtemps agricultrice en haute-marne (comme ses parents, grands-parents et arrières grands-parents), Anne Procureur se consacre depuis 2012 à la céramique et la sculpture. Parcours totalement atypique, aussi bien pour le monde agricole que pour le monde artistique, que celui de cette femme qui a su transformer les drames que le destin nous réserve parfois en dynamique de renaissance.

Anne Procureur, vit et travaille à Lafauche, village proche de Neufchâteau en Haute-Marne où elle est née en 1970.

Elle s'initie dans un premier temps, en Creuse, à l'art des rocailleurs, pour s'orienter ensuite vers le modelage de la céramique et finalement la sculpture en béton. Différentes activités qu'elle mène désormais simultanément.

Elle réalise aussi bien des bestiaires (grenouilles, tortues) que des mobiliers de jardin, parfois surdimensionnés, comme ce fauteuil monumental installé devant la mairie d'Andrésy comme pour signifier qu'un géant est attendu ici pour l'investir.

Anne Procureur aurait pu travailler l'aquarelle, la dentelle ou le papier mâché : elle a choisit le béton. En investissant joyeusement une technique réputée plutôt masculine cette femme intrépide oblige à porter un regard décalé sur ses oeuvres et ceci même lorsqu'elles paraissent évidentes.

Travailler le béton (mélange bien connu de ciment, de sable et d'eau) pose des questions de fond (si l'on ose dire). Un matériau perçu comme trivial, encombrant, inconfortable à mettre en oeuvre, avec des contraintes importantes de poids et de manutention (le fauteuil devant la Mairie d'Andrésy approche les 1000 kg!) mais Anne Procureur déjoue ces contraintes avec légèreté et humour.

Elle utilise au mieux les potentialités plastiques du béton armé ("béton armé" une expression très peu féminine) pour manifester son plaisir, sa jubilation et son bonheur à créer des formes qui semblent magiques tout en restant familières (une qualité très peu masculine).

Elle souhaite consacrer sa vie de femme et d'artiste à expérimenter de nouvelles approches, de nouveaux matériaux, de nouvelles visions.

Elle rejoint par là le cortège de plus en plus dense de ces femmes qui, en apparence, n'ayant plus peur de rien, investissent le monde sans pathos, sans moralisme, sans idéologie, mais avec une détermination calme : cela suffit à faire la différence.

Pierre Bongiovanni, responsable artistique de la Maison Laurentine

Pour toutes demandes de renseignements et  de tarifs, je suis à votre disposition par mail ou par téléphone.

annexprocureur@gmail.com ou 06 51 53 08 44

Anne Procureur

2 rue Tiaubé 52700 Lafauche

annexprocureur@gmail.com

06 51 53 08 44

© 2018 Anne Procureur - Tous droits réservés -  Site créé par www.melysande-rouyer.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now